english version
AccueilDiffusionsAteliers jeune public

----------------------------------------------

Dernières nouvelles

ZOOPRAXOGRAPHER ● TECHNIQUES, USAGES#1

Cinéaste, critique et enseignant, l’Américain Thom Andersen est l’une des figures majeures du cinéma documentaire contemporain. Explorant la capaci... Lire la suite...
Date : 04/10/2017 à 20h00
Lieu : Le Centre George Pompidou (cinéma 2), Place George Pompidou, 75004 Paris
Site : sur le site du Centre
Catégorie : festival

LA MACHINE CINÉMA ● TECHNIQUES, USAGES#2

● Séance GRATUITE ●
Projections 16mm, 35mm et performances ● en présence des réalisateurs membres des laboratoires cinématographiques L'Abominab... Lire la suite...
Date : 05/10/2017 à 20h00
Lieu : Cinéma l'Étoile 1, Allée du Progrès, 93120 La Courneuve
Catégorie : festival

TOSHIO MATSUMOTO : TECHNOLOGIE DES FRONTIÈRES ● TECHNIQUES, USAGES#3

Projection 16mm ● suivie d'une rencontre avec Nanako Tsukidate & Emeric de Lastens
Davantage célébré pour ses "Funérailles des Roses",... Lire la suite...
Date : 06/10/2017 à 19h00
Lieu : Maison de la Culture du Japon 101bis Quai Branly, 75015 Paris
Site : Préventes
Catégorie : festival

LIBÉRATION DU SIGNAL ● TECHNIQUES, USAGES#4

Table ronde & projection ● avec Bidhan Jacobs, Jacques Perconte, Cyril Béghin, Claire Chatelet, Pascal Martin, Carole Nosella, Joost Rekveld et Vincent Sorrel.Lire la suite...
Date : 07/10/2017 à 18h00
Lieu : Le Ciné 104, 04 avenue Jean Lolive, 93500 Pantin
Catégorie : festival

939 PICTURE ELEMENTS ● TECHNIQUES, USAGES#5

Installation vidéo ● du 8 au 9 octobre ● Vernissage le dimanche 8 octobre à 19h en présence de Maxim ... Lire la suite...
Date : 08/10/2017 à 19h00
Lieu : The Window, 1 rue Gustave Goublier, 75010 Paris
Catégorie : festival

SOIRÉE D'OUVERTURE AU GRAND ACTION

PART I ➸ CINÉ-CONCERT : F.U.T.U.R.OS.C.O.P.E PLAYS BAUHAUS FILMS (45’)
L'idée qu'un « cinéma du Bauhaus » n'exis... Lire la suite...
Date : 10/10/2017 à 19h00
Lieu : cinéma le Grand Action, 5, rue des Écoles, 75005 Paris
Site : Préventes
Catégorie : festival

COMPÉTITION#1

... Lire la suite...
Date : 11/10/2017 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

COMPÉTITION#2

... Lire la suite...
Date : 11/10/2017 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

BAUHAUS & FILM (PART II) ● TECHNIQUES, USAGES#8

Trois types de films se distinguent dans le Bauhaus : les films d'architecture reformée, les documentaires sociaux et les films abstraits. Cette séance sera principalement ... Lire la suite...
Date : 11/10/2017 à 20h00
Lieu : cinéma le Grand Action, 5, rue des Écoles, 75005 Paris
Site : Préventes
Catégorie : festival

COMPÉTITION#3

... Lire la suite...
Date : 12/10/2017 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

COMPÉTITION#4

... Lire la suite...
Date : 12/10/2017 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

EXPÉRIMENTATIONS OPTIQUES CONTEMPORAINES ● TECHNIQUES, USAGES#9

Dans le prolongement du colloque "Arts filmiques et expérimentations optiques contemporaines" des 12 et 13 octobre à l’ENS Louis-L... Lire la suite...
Date : 12/10/2017 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

COLLOQUE ● JOUR#1

 “Arts filmiques et expérimentations optiques contemporaines”

Colloque codirigé par Nicole Brenez, Bidhan Jacobs, Pascal Martin.

... Lire la suite...
Date : 12/10/2017 à 09h30
Lieu : ENS Louis-Lumière, La Cité du Cinéma, 20 rue Ampère, 93200 Saint-Denis
Catégorie : festival

COMPÉTITION#5

... Lire la suite...
Date : 13/10/2017 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

COMPÉTITION#6

... Lire la suite...
Date : 13/10/2017 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

VIDÉO TOUR DÉTOUR ● TECHNIQUES, USAGES#10

Ce programme est conçu autour d’une sélection d’œuvres vidéo emblématiques des étapes ou périodes de l’art vidéo li&e... Lire la suite...
Date : 13/10/2017 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

COLLOQUE ● JOUR#2

“Arts filmiques et expérimentations optiques contemporaines”

Colloque codirigé par Nicole Brenez, Bidhan Jacobs, Pascal M... Lire la suite...
Date : 13/10/2017 à 14h00
Lieu : ENS Louis-Lumière, La Cité du Cinéma, 20 rue Ampère, 93200 Saint-Denis
Catégorie : festival

MOUVEMENT / RÉPÉTITION / RYTHME / COULEUR ● TECHNIQUES, USAGES#11

Au milieu des années 1970 va émerger, autour des enseignants-cinéastes Guy Fihman/Claudine Eizykman, à l’Université de ... Lire la suite...
Date : 14/10/2017 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

VINTAGE (VINGT ANS D'ÂGE) ● TECHNIQUES, USAGES#12

Séanc... Lire la suite...
Date : 14/10/2017 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

CHRIS WELSBY : NATURE ET TECHNIQUE ● TECHNIQUES, USAGES#13

Chris Welsby, héritier des protocoles formels du cinéma structurel, les emploie pour interroger les rapports entre la technique et la nature. Il c... Lire la suite...
Date : 14/10/2017 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

SÉANCE SPÉCIALE ● CINÉASTES DE MOINS DE 15 ANS

Des films réalisés par des moins de quinze ans jugés par des moins de quinze ans. Une sélection faite avec plus de rigueur que certains adultes, qui nous offre un... Lire la suite...
Date : 14/10/2017 à 16h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

SOIRÉE DE CLÔTURE

DAIKIRI PLAYS EPILEPTIC SEIZURE COMPARISON

Paul Sharits est l'un des pionniers du cinéma expérimental structurel. ... Lire la suite...
Date : 15/10/2017 à 21h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

PROJECTION SUPER 8 DES FILMS ISSUS DE L'ATELIER DE L'ETNA

l’Etna, atelier de cinéma expérimental, propose à dix participant.e.s une expérimentation ludique et tournée-montée en Super 8. Laissez-vous tente... Lire la suite...
Date : 15/10/2017 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

IMMERSION EN RÉALITÉ VIRTUELLE

De 16h à 21h le dimanche 15 octobre, dans l'espace bar du Grand Action, l’agence Reality propose gratuitement aux festivaliers une immersion en réalité virtuel... Lire la suite...
Date : 15/10/2017 à 16h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

DÉLIBÉRATION PUBLIQUE DU JURY ● COMPÉTITION INTERNATIONALE

Délibération publique du jury de la compétition internationale composé de Lore Gablier, Sebestyén Kodolányi, Maxim Tyminko, Marie Vachette.Lire la suite...
Date : 15/10/2017 à 16h00
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

REPRISE DES FILMS PRIMÉS

Reprise des films de la compétition internationale primés par le jury. 

﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎

Lire la suite...
Date : 15/10/2017 à 18h30
Lieu : Le Grand Action, 5, rue des Écoles, Paris 5e
Site : Préventes
Catégorie : festival

[ TRANSMISSION ]

Couleurs (2009, pour les 5-10 ans)

La couleur, filmée, abstraite ou figurative, obtenue à travers des filtres, ou révélée par la
manipulation du support est un domaine de prédilection du cinéma expérimental et différent. Elle
est le terrain de l’expérimentation et de l’expression la plus radicale qui soit. La découverte de ces
films peut stimuler grandement l’expression artistique du jeune public. Elle permet au public de
comprendre l’existence d’un cinéma non narratif.

1°) La couleur comme élément rythmique et musical: “Color cry”, “Rainbow dance” et
“Kaleidoscope” de Len LYE. Len LYE est l’un des pionniers de l’animation colorée directement
appliquée sur pellicule. Soucieux du rapport rythmique des éléments colorés à la bande musicale
(jazz, musiques traditionnelles et percussions néo-zélandaises ou africaines), il compose des
“partitions” chromatiques dansantes. La couleur est appliquée selon différents procédés (peinture
au pinceau, pochoirs, décalcomanie). Des refilmages successifs lui permettent de transformer les
couleurs d’origine en jouant sur des inversions (passage de la couleur d’origine en mode négatif)
et des surimpressions. Le procédé de chimie colorée du cinéma était balbutiant à l’époque, avec
un spectre chromatique limité, que Len Lye exploitera et manipulera avec bonheur. “Kaléidoscope”
reprend le principe de ce jouet qui fait naître des formes prismatiques à paritr de petits triangles
de couleur découpés démultipliés par un jeu de miroirs. “Rainbow Dance” décompose le mouve-
ment d’un danseur en une succession de silhouettes monochromes dans les tons de l’arc-en-ciel.

2°) La couleur comme élément pictural: Stan BRAKHAGE, “The Dante Quartet”, 7’, muet. la
démarche de Brakhage consiste à peindre directement sur la pellicule. Agrandies, les taches
deviennent tantôt aériennes tantôt très denses, alternant des séquences bleues, jaunes puis
rouges. L’ensemble revêt un aspect proche du vitrail et cosmique, lié à la transparence du support
(la pellicule) et des encres utilisées. Le refilmage en tireuse optique permet au réalisateur de
varier les rythmes de défilement de ses taches de couleur. Tantôt vibrionnantes (sans refilmage,
les taches s’agitent dans toutes les dimensions), tantôt pétrifiées et se succédant selon un rythme
plus calme d’ouverture et de fermeture au noir.

2°) La couleur et la décoloration appliquée au film de récupération (“found footage”):
Frédérique DEVAUX, “Logomagie”, 7’, sonore. F. Devaux travaille à partir de films de toutes
sortes, de diapositives éducatives, qu’elle décolore à la javel et refilme ensuite en tireuse optique.
Elle recadre ou décadre l’image originelle, rendant visible parfois la piste sonore ou la ligne de
séparation des photogrammes. L’attaque chimique du support argentique transforme radicalement
les couleurs, et rend l’image de départ souvent illisible. Mais par moment, des fragments du réel
filmé resurgissent, transfigurés par les nouvelles colorations. Des strates d’images et de couleurs
semblent ainsi s’additionner dans le mouvement, le film devient alors un véritable palimpseste.

3°) La couleur naissant de la manipulation chimique du support: Courtney HOSKINS, “The
light touch dust nebula”, “Gossamer conglomerate”, “Polymer”.
Courtney Hoskins travaille l’émulsion de la pellicule couleur 16 mm à l’aide d’interventions
chimiques et filmiques complexes: ainsi pour “Gossamer conglomerate”, un premier support a
été altéré (rupture de la structure moléculaire de l’émulsion), puis déposé sur une émulsion noir
et blanc, l’ensemble refilmé à travers des filtres de couleur. Pour “The light touch dust nebula”
C.Hoskins a appliqué une peinture corrosive à base de sels d’argent thermosensibles sur la
pellicule couleur. Elle refilme ensuite le support en manipulant la température ambiante. Les films
obtenus provoquent un véritable effet de sidération optique et chromatique.
C. Hoskins génère ainsi un univers semblant émerger de l’infiniment petit. Le spectateur voyage
tantôt au sein des structures moléculaires des cristaux, ou bien dans le dédale des parois du
corps vivant, ou bien encore dans la géographie vertigineuse des fractals.

4°) La couleur magnifiée par un travail de filtrage et de distorsions optiques: Patrick
BOKANOWSKI, “ Le canard à l’orange”
Patrick Bokanowski intervient souvent au moment du tournage sur l’altération du réel. “Le canard
à l’orange” est un film burlesque tourné dans un seul décor (une cuisine-salle à manger). L’image
est intégralement déformée (vrillée) sur la totalité du film. Les couleurs extrêmement saturées
du décor et des personnages revêtent alors un caractère encore plus surnaturel et rajoutent
au comique de situation: la “ménagère” difforme sautillant pour cuisiner et essayer d’attraper le
canard