english version
AccueilDiffusionsAteliers jeune public

----------------------------------------------

Dernières nouvelles

RED LIGHT de Robert Todd à l'Espace Croisé, centre d'art contemporain (Roubaix)

RED LIGHT de Robert Todd à l' Espace Croisé, centre d'art contemporain (Roubaix)

... Lire la suite...
Date : 15/09/0018 à 20h00
Lieu : Espace Croisé, centre d’art contemporain, 14 Place Faidherbe, 59100, Roubaix France
Catégorie : hors les murs

UN CHANT D'AMOUR de Jean Genet au Cinéma le Bourget (Forcalquier)

UN CHANT D'AMOUR de Jean Genet au Cinéma le Bourget (Forcalquier)

... Lire la suite...
Date : 29/09/0018 à 20h00
Lieu : Cinéma Le Bourget, Place du Bourguet, 04300, Forcalquier France
Catégorie : hors les murs

FOCUS #1 ● LE FILM EST DÉJÀ COMMENCÉ ?

Provocateur de génie, Maurice Lemaître (1926-2018) inaugure son œuvre cinématographique le 12 novembre 1951 avec la projection de son film "Le film est d&eacut... Lire la suite...
Date : 03/10/2018 à 20h30
Lieu : Le Centre George Pompidou (cinéma 2), Place George Pompidou, 75004 Paris
Catégorie : festival

FOCUS #2 ● HYLÉTIQUE/HELVÉTIQUE/CINÉMATIQUE

L’histoire du film expérimental en Suisse – cinéma en marge d’un centre inexistant – peut être lue en tant que rebut du corps de l’art. C&rs... Lire la suite...
Date : 04/10/2018 à 20h00
Lieu : Centre Culturel Suisse, 38 rue des Francs Bourgeois, Paris 4e
Catégorie : festival

FOCUS #3 ● VACHE, COCHONS, MOUCHES, ET PAPIERS

Une séance à la croisée des arts plastiques de la performance, de l’art vidéo, du cinéma expérimental, du documentaire, du film d'artiste,... Lire la suite...
Date : 05/10/2018 à 18h00
Lieu : École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 14 rue Bonaparte, Paris 6e
Catégorie : festival

EXPOSITION 20 ANS D'ARCHIVES

À l'occasion de l'anniversaire de notre festival, nous ouvrons nos archives ! Plusieurs documents imprimés, manuscrits, graphiques, filmiques, consultables, touchables,... Lire la suite...
Date : 06/10/2018 à 19h00
Lieu : Re:Voir, 43, rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris
Catégorie : festival

FOCUS #4 ● UNE ESTHÉTIQUE DU REBUT...POURVU QUE CELA FASSE TACHE

Programmation dédiée au sale, à l'abject, à l'incorrect, au pathétique, à l'ordurier, à l'impulsif pourvu que cette sé... Lire la suite...
Date : 07/10/2018 à 19h30
Lieu : Le Shakirail, 72 rue Riquet, Paris 18e
Catégorie : festival

OUVERTURE (2) ● FOCUS #5 ● STREET FILM + STÉPHANE RIVES (CINÉ-CONCERT)

Cette continuité s’exprimera dans la deuxième partie de cette soirée, avec Street Film de Robert E. Fulton, primé à Hyères en 1979. C’es... Lire la suite...
Date : 09/10/2018 à 21h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

OUVERTURE (1) ● CONTEMPORAIN.E.S

Le Festival fête ses 20 ans et cette séance d’ouverture est l’occasion de (re)découvrir quelques trésors de la 1re édition du Festival des cin&e... Lire la suite...
Date : 09/10/2018 à 19h00
Lieu :
Catégorie : festival

COMPÉTITION #1

... Lire la suite...
Date : 10/10/2018 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

COMPÉTITION #2

... Lire la suite...
Date : 10/10/2018 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FOCUS #6 ● DÉCHETS NUMÉRIQUES

Le déchet numérique est une composante de la matière numérique. Il s’exprime par la gêne qu’il procure. La proposition de cette séance es... Lire la suite...
Date : 10/10/2018 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

SEANCES JEUNE PUBLIC ● PROGRAMME 6-10 ANS

Trois séances réservées aux plus jeunes (de trois à quinze ans), pour initier un public néophyte à des pratiques cinématographiques iné... Lire la suite...
Date : 10/10/2018 à 14h30
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

COMPÉTITION #3

... Lire la suite...
Date : 11/10/2018 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

COMPÉTITION #4

... Lire la suite...
Date : 11/10/2018 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FOCUS #7 ● ACHEMINEMENTS VERS UN CINÉMA HORS-LES-NORMES #3

A la recherche de films situés à la lisière du champ esthétique ou échappant aux normes du cinéma expérimental, cette séance pose la q... Lire la suite...
Date : 11/10/2018 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

SEANCES JEUNE PUBLIC ● PROGRAMME 3-5 ANS

Trois séances réservées aux plus jeunes (de trois à quinze ans), pour initier un public néophyte à des pratiques cinématographiques iné... Lire la suite...
Date : 11/10/2018 à 10h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

TIDES d'Amy Greenfield à l'Arsenal (Berlin)

TIDES d'Amy Greenfield à l'Arsenal (Berlin)

... Lire la suite...
Date : 11/10/2018 à 20h00
Lieu : Arsenal, Potsdamer Straße 2, 10785 Berlin, Allemagne
Catégorie : hors les murs

COMPÉTITION #5

... Lire la suite...
Date : 12/10/2018 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

COMPÉTITION #6

... Lire la suite...
Date : 12/10/2018 à 22h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FOCUS #8 ● NI VISAGE NI LANGUE

Il y a quelque chose qui manque dans les films de Gym Lumbera : des visages, des mots ou du sens. Suspendu dans un état de décomposition permanente, son usage de la pellic... Lire la suite...
Date : 12/10/2018 à 20h00
Lieu :
Catégorie : festival

SEANCES JEUNE PUBLIC ● PROGRAMME 11-15 ANS

Trois séances réservées aux plus jeunes (de trois à quinze ans), pour initier un public néophyte à des pratiqu... Lire la suite...
Date : 12/10/2018 à 10h00
Lieu :
Catégorie : festival

FOCUS #9 ● DAILIES FROM DUMPLAND

Le premier long de M.Woods, cinéaste américain iconoclaste que le festival soutient depuis 2012, est une expérience immense, entre cauchemar paralysant et pratique milit... Lire la suite...
Date : 13/10/2018 à 16h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FOCUS #10 ● ENTROPIE INDUSTRIELLE

Klaus Wyborny et Rose Lowder ont une pratique du cinéma que l'on pourrait dire écologique : le film tourné-monté est un film sans rebuts. Proches pa... Lire la suite...
Date : 13/10/2018 à 20h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FÊTE D'ANNIVERSAIRE

 

Lire la suite...
Date : 13/10/2018 à 23h00
Lieu : Le Shakirail, 72 rue Riquet, Paris 18e
Catégorie : festival

PHILIPPE COTE : CHEMINER DANS LES ELEMENTS #1

Ce programme présente les dernières productions de Philippe Cote et ses thèmes principaux : le corps solitaire du cinéaste, qui en filmant, expériment... Lire la suite...
Date : 13/10/2018 à 18h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

ATELIER DE L'ETNA : MONTER AVEC DES CHUTES

Pour la 5ème année, l’Etna, atelier de cinéma expérimental, propose à dix participant.e.s une expérimentation en 16mm à base de chutes.... Lire la suite...
Date : 13/10/2018 à 23h30
Lieu : Le Shakirail, 72 rue Riquet, Paris 18e
Catégorie : festival

CINÉASTES DE MOINS DE QUINZE ANS

Nouveau millésime pour le programme de films des moins de quinze ans, programme auquel nous avons souhaité cette année apporter quelques modifications. Il ne sera plus c... Lire la suite...
Date : 13/10/2018 à 14h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FOCUS #11 ● L'EXPÉRIMENTAL EST POLITIQUE (SELON CERTAINS)

La ZAD Notre-Dame-des-Landes est un lieu d’expérimentation collective sans droit d’auteur.

Le centre de Traitement de Bure est un lieu de conservation ... Lire la suite...
Date : 14/10/2018 à 16h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

FOCUS #12 ● DE LA POUBELLE À L'ÉCRAN : LE READY-MADE FILMIQUE

Le ready-made, selon la définition duchampienne, consiste dans le détournement d’un objet de ses fins, afin de le requalifier et de lui faire acquérir le statut d&... Lire la suite...
Date : 14/10/2018 à 17h30
Lieu :
Catégorie : festival

CLÔTURE ● FOCUS #13 ● GLOBAL GARBAGE'S UTOPIAN MIND STATION

Dans un futur proche, l’écosystème planétaire aura été détruit. Il ne restera plus qu'une poubelle globale, unique condition de la survie.... Lire la suite...
Date : 14/10/2018 à 21h00
Lieu : Le Grand Action, 5 rue des Écoles, Paris 5e
Catégorie : festival

[ TRANSMISSION ]

Raconter Autrement (2009)

Le cinéma expérimental réinvente mille façons différentes de raconter une histoire. Il offre des alternatives
au schéma narratif classique du cinéma destiné aux enfants (le début présente les personnages, le contexte;
le milieu décrit les péripéties du héros qui en général à des problèmes à résoudre; la fin, qui se termine en
général bien, montre que le héros a surmonté ses problèmes grâce à sa famille et/ou ses amis).
Quelques approches narratives alternatives:

1°) La règle du jeu: les petits films de Daniel Touzon obéissent à une règle du jeu. (Extraits des “Cahiers
de création”, 10 secrets)
La première règle consiste à fabriquer le film chez soi ou juste à côté de chez soi, de façon artisanale, avec
très peu d’éléments, très simples. La seconde règle est que chaque histoire est un secret révélé. Il s’agit de
donner la recette “magique” pour réaliser des choses simples, à la fois poétiques ou fantastiques : avec du
coton et une feuille de papier, “comment écrire une ligne dans le ciel”, “comment tendre un pont entre deux
mers”, “comment dresser des animaux sauvages”... C’est la série des petits films mis bout à bout qui permet
de comprendre le fond de l’histoire: ce que l’histoire raconte, c’est son processus de fabrication.

2°) L’histoire dans le désordre: Mélanger le sens des mots, raconter dans le désordre: “Sheer Khan” et “La
Couette” de Carole Contant. La réalisatrice joue avec le sens des mots: Sheer khan est à la fois un tigre
et un jeune cadre agressif qui se perd dans la jungle (ou la jungle urbaine). Le personnage se perd dans
la forêt et la narration est dans le désordre elle aussi, à l’image du héros. Au final, peu importe l’ordre des
séquences, le spectateur a bien compris que Sheer khan a perdu sa femme et son petit. “ La Couette”
montre la réalisatrice avec ses couettes qui essaye de faire sa couette au bord de l’eau et qui n’y arrive
pas parce qu’il y a beaucoup de vent. C. Contant pose la même question à des interlocuteurs invisibles,
“comment tu la fais ta couette?”, qui tantôt répondent en parlant de la couette-coiffure et tantôt évoquent
la couette-accessoire de lit, tandis que la réalisatrice se démène à étendre correctement sa housse de
couette sur un matelas posé en bord de mer. Les gesticulations de l’auteure évoquent irrésistiblement le
cinéma burlesque américain des années 20, preuve des liens fréquents entre le cinéma différent et le cinéma
“classique”.

3°) La mise en boucle du film et la mise en abîme: Daniel Touzon, “Secret pour écrire des histoires
circulaires”. On assiste à une variation autour d’un verre rempli de papiers froissés. Sur l’un des papiers
froissés déplié, on découvre le dessin du verre rempli de papiers froissés; le papier se froisse à nouveau et
se retrouve à l’intérieur du verre et cela recommence tandis que le texte à l’écran affiche le vœu suivant:
“J’aimerais écrire des histoires qui n’auraient que des commencements et jamais de fins”.

4°) Le son et la projection autrement: “Bacchanales neversoises-mantouanes” de Cécile Ravel
Le son et la musique au cinéma sont conventionnellement employés pour accompagner le récit (synchroni-
sation de la parole) et conditionner nos émotions: suspense, angoisse, action, romantisme... La création
électro-acoustique (conçue par Jean-Marc Manteau) n’illustre pas le gôuter d’anniversaire raconté, mais
compose des textures sonores évolutives, non synchrones aux événements pour créer des atmosphères
variables tantôt déconnectées de l’action, tantôt proches de l’action projetée à l’écran.
À l’image de l’opérateur des débuts du cinéma, la projection est une “projection-performance” opérée en
direct devant le public. Le “film” est éclaté sur 4 projecteurs différents qui reconstiuent une image composite
sur l’écran et défont le rectangle traditionnel de projection (2 projecteurs de diapositives en fondu enchaîné,
2 projecteurs super 8). Les images sont aussi de nature différentes et s’assemblent ou se défont au gré
du récit: un goûter d’anniversaire de bambins filmés en prise de vues réelles superposées à des angelots
et faunes en papiers découpés animés (d’après les Noces d’Eros et Psyché peintes par Jules Romain au
XVIe au Palazzo Te à Mantoue).