version française
AccueilAgenda CJCSéances

Motive

The regular screenings of Collectif Jeune Cinema seek to create moments of exchange and reflection on practices and the modes of representation of experimental and different cinema. Eclectic filmmaking of large amplitudes, structural cinema, engaged filmmaking, esthetic, philosophical and poetic issues, formal conflicts and militant, political and essential views, these are the main goals of our programs. What we want to show is the diversity of filmmaking constantly researching. From single-screen to expanded cinema, from film to digital, from monographs to films over 12 hours long, themes touching upon visual or with visual or carnal motives, real or fantastic geographical territories, from cartes blanches to new submissions by the members of our distribution cooperative : this explosion of forms and emergence at the heart of works of filmmakers, video and performance artists that we look forward to, with fun and enthusiasm, to offer to a general public through out the year at the cinema Grand Action (Paris 5th).

Laurence Rebouillon

[SCREENINGS OF THE COLLECTIF JEUNE CINEMA]


SÉANCE DU CJC : Intimes étrangers au Cinéma Le Grand Action

le 31/01/2020 à 20h00

 

Première séance 2020 de la programmation régulière du Collectif Jeune Cinéma

 INTIMES ÉTRANGERS

 Présenté et programmé par Boris Monneau

 Les films de cette séance proposent des regards variés sur la notion de l'étranger, en mettant l'accent sur le vécu personnel des cinéastes : le sentiment d'étrangeté éprouvé envers le lieu d'origine, la découverte de l'autre et le lien de sympathie au sein du voyage, l'expérience de l'exil, et enfin l'histoire de la scission d'un pays. Véhicules de cette altérité, les formes se brisent, s'ébrasent au contact de l'autre, remettant en question leurs frontières.

 

 Boris Monneau est programmateur et chercheur indépendant, spécialisé dans le cinéma expérimental et documentaire. Il collabore régulièrement avec le Collectif Jeune Cinéma, ainsi qu'avec le Centre de Culture Contemporaine de Barcelone (CCCB), Braquage, la revue A bras le corps et le blog dédié au cinéma hispanique Arrebato.


PROGRAMME

☞ JUST LIKE US
de Jesse McLean (2013, USA, numérique, 15')
Au sein du paysage familier d’un centre commercial, le film se focalise sur des célébrités réduites à des êtres ordinaires. Le récit d’un personnage énigmatique advient alors et instaure à l’aspect documentaire du film une dimension subjective et intime qui, déployée comme un virus, vient subtilement imposer et mettre en lumière les paradoxes de notre rapport aux systèmes de consommation qui nous contiennent et nous constituent simultanément.

☞ SOUVENIRS DE PRINTEMPS DANS LE LIAO-NING
de Alain Mazars (1984, France, 16mm, 40')
Souvenirs de sensations, d’instants furtifs vécus pendant cette année passée en Chine, que la caméra tente de redécouvrir par refilmage (l’enchaînement des plans figure l’imbrication des souvenirs). Périodiquement, la mémoire se fige sur une image avant de trouver un lien avec un autre souvenir et, tout à coup, après ces stagnations successives peuvent resurgir des flots d’images.

☞ K (EXIL)
de Frédérique Devaux (2008, France, 16mm, 9')
K (Exil) est au 2/3 composé d'images de femmes et d'enfants restés seuls au pays, au moment de l'exil des hommes. Dans les vues (soit découpées, soit morcelées en entrant dans l'image) alternent positifs et négatifs, complémentaires ou contradictoires, pour rendre sensible le déchirement des populations restées au pays et abandonnées sur une terre ingrate.

☞ FRONTIÈRE, CASE N°11
de Ishrann Silgidjian (2020, France, numérique, 2')
Case 11 du jeu de l’oie, un garçon court d’un pays à l’autre, accompagné par sa grand-mère.

☞ PAYSAGES LIMINAIRES
de Daphné Le Sergent (2010, France, 13')
La vidéo se construit sur une partition de l'écran en deux zones (dyptique vidéo). Au fil des séquences dialoguent et s'entremêlent deux voix : l'une en anglais, elle décrit les événements historiques qui ont mené à la division du pays après la Seconde Guerre Mondiale; l'autre en coréen, elle rapporte comment le souvenir, la mémoire et l'origine peuvent se présenter comme gage d'une union passée tout autant qu'à venir.


 

Évènement Facebook

Programme :

  • Just Like Us (2013)
    de Jesse McLean
  • Souvenirs de printemps dans le Liao Ning (1984)
    de Alain Mazars
  • K (Exil) (2008)
    de Frédérique Devaux
  • Paysages Liminaires (2010)
    de Daphné Le Sergent
  • Date : 31/01/2020

    Lieu : cinéma le Grand Action, 5, rue des Écoles, 75005 Paris

    Ressources audiovisuelles


    Catalogue