english version
AccueilAgenda CJCSéances

Motif

Les séances régulières du CJC cherchent à créer des moments d’échanges et de réflexion autour des pratiques et des modes de représentation du cinéma expérimental et différent. Cinéma éclectique de grande amplitude, du cinéma structurel au cinéma engagé, les problématiques esthétiques, philosophiques et poétiques, conflits formels et regards militants, politiques et nécessaires, sont l’enjeu de nos programmations. Ce que nous voulons montrer c’est bien cette diversité d’un cinéma sans cesse en recherche, et dans l’envie du monde. Du mono écran au cinéma élargi, de l’argentique au numérique, des monographies aux films de plus de 12 heures, des thématiques autour de motifs plastiques ou charnels, des territoires géographiques réels ou fantastiques, des cartes blanches aux nouveaux dépôts des membres de notre coopérative de diffusion. C’est bien cette profusion et les formes d’émergences au cœur des travaux des cinéastes, vidéastes et performeurs que nous avons hâte, plaisir et enthousiasme à proposer à un large public tout au long de l’année au cinéma Grand Action (Paris 5e).

Laurence Rebouillon

[LES SEANCES DU COLLECTIF JEUNE CINEMA]


SÉANCE DU CJC : Expérimentations anticapitalistes à La Clef Revival

le 12/01/2020 à 18h00

Expérimentations anticapitalistes (des formes inouïes pour un monde nouveau)

Projection de courts-métrages internationaux politiques organisée par le Le Collectif Négatif et le Collectif Jeune Cinéma.

Des formes variées (found footage, commande détournée, énumération, autofilmage, pamphlet, journal) pour différents thèmes politiques (écologie, chômage, guerre, abrutissement télévisuel, publicité, fascisme, élections).

La séance sera suivie du débat "Quelle forme cinématographique est la plus adaptée à la contestation ?" en présence de Boris Du Boullay, Christophe Frémiot, Yves-Marie Mahé, Pierre Merejkowsky, Fabien Rennet (sous réserve) et Derek Woolfenden.

LA DISPARITION DES ABEILLES / Christophe Frémiot / 2017 / 3mn53
Le cinéma expérimental peut lui aussi traiter des sujets les plus graves concernant l'état du monde actuel.

REVISION / Chris Oakley / 2012 / 8mn30
L’image en mouvement comme mémoire collective et document historique. Depuis l'avènement du film d'actualités, les événements mondiaux ont été enregistrés et partagés. Les images de guerre et d'atrocités sont devenues emblématiques.

TRAILER REFUSÉ / Fabien Rennet / 2016 / 1mn40
Commande pour (et refusée par) le Festival des cinémas différents.

BUCK FEVER / Neozoon / 2012 / 6mn (sous réserve)
Création à partir de vidéos de chasse amateur disponibles sur YouTube. A l'excitation et la tension succède la libération une fois l'animal abattu. Les chasseurs exhibent fièrement leurs proies et confient leurs émotions à la caméra.

POST VIEW / Pierre Merejkowsky / 2012 / 5mn48
Commentaire du long-métrage "En attendant Godard" écrit à partir de l'expérience "Tous mécène" sans "s" à la fin.

QUE SERA SERA / Derek Woolfenden / 2006 / 7mn
La télévision aujourd’hui est comme une gigantesque ferme où l’on promet la réussite sociale et la célébrité de la même manière que l’on promet à Pinocchio de ne plus jamais travailler, mais de s’amuser pour toujours avant qu’il ne soit transformé en âne !

ATTENTION SPOILER / Yves-Marie Mahé / 2019 / 4mn20
« La différence entre mon slip et un commissariat ?
Dans mon slip, il y a un seul trou du cul ! »

LE FASCISME À NOTRE PORTE / Yves-Marie Mahé / 2014 / 2mn15
Illustration des propos d’un membre du Front National au sujet des stratégies de campagne électorale.
 
LE DOBERMANN, HISTOIRE ET CARACTÉRISTIQUES / Fabien Rennet / 2012 / 4mn30
La caractéristique la plus frappante du doberman c’est son intelligence. C’est une intelligence qui transparaît dans son regard, dans son comportement, à travers tout son être. C’est une intelligence active, dynamique, qui attend uniquement de pouvoir s’exprimer dans l’action. On dit que le cerveau du doberman croît plus vite que sa boîte crânienne, ce qui explique pourquoi le chien devient fou en quelques années et prend un mordant qui le rend dangereux pour tous.

ABSTENTION / Christophe Frémiot / 2016 / 4mn40
Un acteur de qualité s'oppose aux idées saugrenues de ses contemporains.

C’EST TOUT ? / Bertran Berranger / 1999-2002 / 2mn
Allo l’ANPE.

COMMENT J'AI QUITTÉ TBWA / Boris Du Boullay / 2007 / 16mn
Deux années à travailler chez TBWA, une agence de publicité. À partir du jour où j’ai compris que j’allais quitter cette agence, je me suis filmé le matin et le soir dans l’ascenseur avec mon téléphone portable. Pour voir ce que ça donne en vrai, jour après jour, une sensation de fin à venir.
Poursuivre le réel encore et s’y infiltrer.

Dimanche 12 janvier à 18h.

Ouverture des portes de La Clef Revival à 17h30
60 places dans la salle - Pas de réservations
entrée prix libre
Cinéma La Clef, 34 Rue Daubenton, 75005 Paris

CINÉMA « LA CLEF REVIVAL » :
Depuis sa fermeture dite "définitive" en avril 2018, une omerta entoure le Cinéma La Clef (1). Bafouant les questions ou les attentes du public, ainsi que des anciens salariés du cinéma, cette loi du silence ne présage rien de bon pour le quartier, s'évidant toujours plus de son patrimoine culturel... L'Association Home Cinema a donc décidé de se mobiliser, avec le soutien moral du collectif de spectateurs du lieu (« Laissez-nous La Clef »), en occupant ce Cinéma comme on occuperait un Fort, mais sans droit, ni titre !
(Extrait du texte sur le blog : https://laclefrevival.wordpress.com/)

Programme :

  • Revisions (2012)
    de Chris Oakley
  • Buck Fever (2012)
    de collectif Neozoon
  • Post View (2013)
    de Pierre Merejkowsky
  • Que Sera Sera (2004)
    de Derek Woolfenden
  • Attention spoiler (2017)
    de Yves-Marie Mahé
  • Dobermann, histoire et caractéristiques (2012)
    de Fabien Rennet
  • Date : 12/01/2020

    Lieu : La Clef Revival (34 rue Daubenton, 75005 Paris)

    Ressources audiovisuelles


    Catalogue