english version
 

Daniel Pommereulle

Disparu en décembre 2003, Daniel Pommereulle, sculpteur, peintre, poète, comédien et cinéaste, laisse une oeuvre diverse, complexe et surtout singulière et prémonitoire. Il fut associé aux « Objecteurs » selon la formule d'Alain Jouffroy. Malgré quelques grandes expositions, son oeuvre, sans aucun doute l'une des plus importantes de la seconde moitié du XXème siècle en France, reste secrète et méconnue. Dans les années 1980 à 1990, il travaille à l'agencement du verre, de la pierre et de l'acier, jouant sur la transparence, et devient surtout connu pour ses sculptures faites d’objects coupants et tranchants. Comme comédien, il a débuté dans La Collectionneuse d'Éric Rohmer en 1967 et joué dans une dizaine de films, dont La mariée était en noir de François Truffaut, Week-end de Jean-Luc Godard et Les Idoles de Marc'O. En 1972, il tourne dans La Cicatrice intérieure de Philippe Garrel, un cinéaste qu'il retrouvera vingt-sept ans plus tard pour Le Vent de la nuit, un constat amer sur l’engagement politique. Comme cinéaste, on retiendra notamment One More Time (1967) et Vite (1969) pour lesquels il conçoit successivement une machine à suicide et des plans-séquences filmés au téléobjectif ou à travers un télescope, aboutissent à une apologie du désert et de la planète Saturne.


Daniel Pommereulle passed away in December 2003, leaving a very diverse and complexe but also peculiar and premonitory work. According to Alain Jouffroy's phrase, he was associated to the "Objectors" (les "Objecteurs"). Despite some important exhibitions (Fin de siècle presented in 1975 at National Center for Contemporary Art - Georges Pompidou, or the retrospective exhibitions at the Dole and Belfort museums in 1991) and a growing aura, this work, certainly one of the most importants of the second half of the 20th century in France, remains unknown and secret. From the 1980's to the 1990's he concentrates on the transparency theme with layouts of glass, paper and steel. As an actor, he started with Eric Rohmer's La Collectionneuse in 1967 and played in a dozen of movies, among which François Truffau's La mariée était en noir ( The Bride Wore Black), Jean-Luc Godard's Week-End and Les Idoles by Marc'O are noteworthy. In 1972, he takes part in La Cicatrice Intérieure (The Inner Scar) by Philippe Garrel whom he'll join again 27 years later for Le Vent de la nuit(Night Wind).As a film director One More Time (1967) and Vite(Fast, 1969) are the most noticeable movies for which he successively created a suicide machine and shot sequences through a telephoto lens or a telescope, leading to an apology of the desert and the planet Saturn.

Année de naissance :

Nationalité : France

Filmographie

Titre Image Chromie Son Durée Année Ref CJC
Vite Fichier Quicktime Couleur Sonore 00:33:00 1969 69-006
One more time Fichier Quicktime Couleur Sonore 00:08:00 1967 67-006