english version
 

Carole Arcega

Artiste plasticienne, cinéaste, photographe, performeuse, Carole Arcega a d’abord étudié la communication et les sciences humaines à la Sorbonne. Très vite elle se spécialise dans les arts plastiques : sérigraphie, photographie et cinéma expérimental. Présidente de L’Etna de 2000 à 2003, elle participe activement à la scène expérimentale française. Ses films sont projetés dans de nombreux festivals (Festival Côté Court, Festival des Cinémas Différents, Les Inattendus de Lyon, Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence, Festival de Pesaro en Italie…).


Elle expose, enseigne aux jeunes et aux adultes (collèges, Lycée Louis Lumière, la Femis) la pratique du cinéma expérimental dans sa diversité (documentaire, effets spéciaux, animation, émulsions…) par le biais d’ateliers pratiques, de conférences, de programmations ou de cours théoriques.


Elle collabore régulièrement avec des compositeurs contemporains (Ensemble Diffraction…) et d’autres cinéastes au cours de projections performances qu’elle affectionne tout particulièrement. Carole Arcega, qui pratique par ailleurs les arts martiaux et la danse butho, est l’une des représentantes majeures du nouveau cinéma corporel.


Obsédée par l’idée que la pellicule est une petite peau (pellis), elle cherche à créer un lien entre cette surface photo-sensible et le corps vivant, son propre corps et celui du spectateur. Son attitude radicale l’a conduite à travailler le geste et la trace au cours de performances pendant lesquelles elle intervient directement sur la pellicule, sur toute la durée du film.

L’implication du corps et l’importance du geste dans l’espace de la projection comme de celui de la pellicule ouvrent le film à d’autres périmètres que l’écran et repoussent les frontières du dispositif filmique. L’œuvre se crée sous les yeux du spectateur. La fragilité de l’instant et le risque inhérent à une telle pratique ne font que renforcer l’émotion et la teneur plastique du film, pour un cinéma devenu vivant.

En 2004, Carole Arcega fonde avec Sébastien Cros, son partenaire de performance, l’association Label Ombres, pour la création, l’édition et la diffusion d’expériences cinématographiques fragiles . Le cinéma est un art vivant et un art plastique. C’est dans cette perspective que l’association affirme la démarche originale de ses cinéastes, tout en développant de nouvelles orientations. A travers une approche plastique du documentaire, Carole Arcega propose de mettre en image ses rencontres avec des artistes, dont les œuvres frôlent sa vision du cinéma. Un projet est actuellement en cours avec le photographe Eric Rondepierre.




Information non renseignée

Année de naissance :

Nationalité : France

Filmographie

Titre Image Chromie Son Durée Année Ref CJC
Asa - on line Fichier Quicktime Couleur Sonore 00:06:00 2001 01-088
Le Cristallin - on line Digital Betacam Coul./N&B Sonore 00:07:00 2002 02-059
Hymen mini DV Coul./N&B Sonore 00:10:00 2003 03-062
Macula mini DV N&B Sonore 00:16:00 2004 04-041
Tabula Rasa VHS N&B Sonore 00:15:00 2005 05-024
Nocte DVD N&B Sonore 00:20:00 2003 03-067