english version
 

L’ Arlésienne— un film de Bernard Roué /



De même que le drame d’Alphonse Daudet se nouait, se déroulait, se consommait autour de l’absence de la belle, de l’indigne Arlésienne, le film de Bernard Roué joue sur l’apparition/disparition, l’absence/présence fugitive, réelle, projetée ? d’une femme très belle, corps noir luisant évoluant sur un fond tout aussi noir, corps que l’on désirerait regarder longtemps ; frustration qui augmente le désir et aiguise le regard. De même que la musique de Bizet prolongeait, rendait encore plus sensible le texte de Daudet, le montage image/son réalisé à partir d’extraits de la musique de scène, nous mène, par ses interruptions d’images, de sons, ses accélérations, ses ralentis, ses crescendi, ses diminuandi, avec une précision implacable, à ce dont il est question : l’attente inassouvie. C. B.


Il n'y a pas de synopsis anglais pour ce film Thèmes : Body, École du corps, portrait, Sex and sexuality

Année
1981
Nationalité
France
Durée
00:13:00
Format de projection
16mm
Tarif de location pour une projection : 45 €

Arlésienne

Bernard Roué
16mm · 00:13:00
France — 1981


-->