english version
 

Je n’ai pas du tout l’intention de sombrer — un film de Augustin Gimel /



Un rideau monumental de verre et de béton se fend timidement. Entre deux gratte-ciel apparaît une ligne bleue-azur, étrange horizon vertical qui partage l’espace. Peu à peu, l’écart s’agrandit et semble repousser latéralement les architectures. L’intensité dramatique est tenue tout au long du film à un effet de zoom régulier. Son caractère structurant est d’autant plus affirmé qu’il n’est pas immédiatement sensible, forme de mouvement inertiel proprement céleste aux soubassements du visible. Ciblé cers le ciel, il est l’expression même d’une volonté d’arrachement, d’une lutte du concret et de l’éthéré. Cyril Hurel


Chaos of concrete, glass and metal give birth to a luminous edge. Gap and frontier between darkness and light. Materiality versus immateriality.

Année
2002
Nationalité
France
Durée
00:04:45
Format de projection
mini DV
Tarif de location pour une projection : 30 €

Je n’ai pas du tout l’intention de sombrer

Augustin Gimel
mini DV · 00:04:45
France — 2002


-->