english version
 

Coins d’atelier— un film de Olivier Fouchard /



Ce film de Olivier Fouchard peut être replacé dans un ensemble plus vaste : Les spectres du caméléon schizophrène (work in progress depuis 1995, autoportraits…) série d’autoportraits présentés sous forme de films de court-métrages, de vidéos expérimentales et d’installation in situ (La Nouvelle Gallérie à Grenoble, le Festival des Inattendus à Lyon etc…) mêlant la vidéo, le cinéma, le son, etc… Aussi, dans Coins d’atelier, Olivier Fouchard met en scène les rapports (parfois ambigüs) qu’il entretient avec des médiums distincts comme la peinture et le cinéma expérimental. Le décloisonnement des disciplines et des médiums tant rabâchés par les proffesseurs d’écoles d’art, les artistes, les critiques (nouvel académisme ?) etc… semble problématique à l’auteur de ces lignes. Olivier Fouchard tente de les séparer à nouveau en pratiques distinctes qui parfois se rencontrent… Non ! La peinture n’est pas le cinéma, le cinéma n’est pas la musique, la vidéo n’est pas la danse, les arts plastiques ne sont pas le théâtre, l’architecture n’est pas la sculpture, etc… O.F.


Il n'y a pas de synopsis anglais pour ce film

Année
2006
Nationalité
France
Durée
00:23:00
Format de projection
mini DV
Tarif de location pour une projection : 70 €


-->