english version
 

Dis/cours— un film de Jean-Pierre Ceton /



Mention Spéciale du Jury Festival International du Jeune Cinéma de HYERES 1977.
Une représentation du geste d’émergence du discours. Le discours mâle (historiquement mâle). Une geste qui est mécanique, physique, technique, ou peut-être sensuelle, irritante, monstrueuse…. Nous avons voulu nous détacher d’un produit bien fini, parfait, à belle image, en réalité réducteur et mystifiant, dont l’archétype nous semble être désormais le film publicitaire. Nous combinons en un ordre de ponctuation des séquences prises aléatoirement, qui sont de contraste, d’exposition, ou de cadrages différenciés. Différenciation correspondant à une multiplicité de discours, à une omni-présence, et encore, à un élargissement de la perception. Les images sont incertaines, quasi intermittentes, comme pour ne pas trop donner prises au sens. Nous avons aussi cherché à démonter une certaine belle musique comme discours mâle : musique à tension –dépression –tension jusqu’au oint d’orgasme (le concerto classique a été enregistré, à niveau variable de façon à le rendre presque étale). Trois voix s’entremêlent par ailleurs, qui laissent entendre des bribes de discours. C’est la représentation aussi du discours dans sa phase de diffusion, comme flux matériel hors de sa charge de signification.

Sur le site internet de Jean – Pierre Ceton ( http://www.jeanpierreceton.com/ ) vous pouvez retrouver ses articles, des extraits de ses romans que vous pouvez commander directement et recevoir ‘Le Petit Roman de Juillet’ par E - mail.


Special Jury Award International Festival of Young Cinema , HYERES 1977
A performance showing the source of discussion. Male speech (historically male). A gesture which is mechanical, physical, technical, or maybe sensual, irritating, monstruous….We wanted to detach ourselves from a well-finished product, perfect, ‘beautiful picture,’ in reality reducing and mystifying, of which the archetype however seems to be an advertisement. We combine sequences taken randomly, which contrast either aspect, or differentiated framework in a punctuated order. Differentiation corresponding to a multiplicity of speech, to omnipresence, and again to widening perspective. The images are uncertain, almost intermittent, as if not to give too much recording of sense. We have also looked to dismantle particularly beautiful music like male speech: tense music-depression-tension until the point of orgasm (classical concert has been recorded, at variable levels in order to make it virtually steady, smooth) Three voices are mixed-up furthermore, which enable snatches of conversation to be heard. It is also the representation of speech in its diffusion phase, like flood/flow equipment outside the weight of its meaning.

Translated by Louise Jablonowska

Année
1976
Nationalité
France
Durée
00:14:00
Format de projection
16mm
Tarif de location pour une projection : 42 €


-->