english version
AccueilDiffusionsétoilements

Motif

Comment mieux parler du cinéma qu'en en faisant une occasion d'étoilement, cet événement singulier, étrange et déroutant où nous voici couverts d'étoiles et fêlés ensemble, brisés par les astres cinématographiques qui nous viennent et par eux émus au point d'avoir à l'écrire ?
Quel exigence impossible que d'avoir à viser à notre tour les lieux les plus inaccessibles, pour dire ce que le cinéma, par le truchement de telle œuvre, à ouvert au plus intime de nous mêmes ? Et si justement le cinéma avait pour vocation de tracer, pour nos yeux, pour notre bouche, un chemin vers l'inaccessible ?

étoilements est une revue où poésie et cinéma se croisent,
se toisent, s'appellent et se répondent. Plusieurs plumes et sensibilités
se prêtent diversement à cette petite tâche en forme d'étoile. La parution
est trimestrielle.

Numéros

n°11 / juin 2010 : nullité
n°10 / mars 2010 : la joie
n°9 / décembre 2009 : peaux
n°8 / septembre 2009 : la voix + hors série
n°7 / juin 2009 : la fracture
n°6 / mars 2009 : l'insistance
n°5 / décembre 2008 : le retard + hors série
n°4 / septembre 2008 : la promenade
n°3 / juin 2008 : l'adresse
n°2 / mars 2008 : le devenir
n°1 / décembre 2007 : bords, bordures
n°0 / septembre 2007 : libre

Participer / s'abonner

La revue est ouverte, prennez comtact avec nous : Participer

La revue est noire de contributions

dont, au hasard, parmi 99 interventions :

Nul le part out par Elizabeth Pacheco Medeiros / La fenêtre du coopérateur. De la méditation naît le sublime (ou quelques "couplets" sur le film Still d'Ernie Gerh) par Raphaël Bassan / Adresses par Violeta Salvatierra / Ebolusyon ng Isang Pamilyang Pilipino de Lav Diaz par Silvia Maglioni / Histoire du nouveau monde par Bartlomiej Woznica / Natyelli Mora / La limite visible de l'autre, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige par Daphné Le Sergent / macrozoom sur l'Empire par Dario Marchiori / L'amour, de leur côté par Kantuta Quirós / Persistance rétinienne d'une image manquante : l'éloge des leurres (ou : le cinéma est une diatribe contre la réalité) par Gabriela Trujillo / Petite les intentions sont icelles par Rodolphe Olcèse / "L'image, instable, s'établit". A propos de Avant que ne se fixe de Fabrice Lauterjung par Violeta Salvatierra / Lʼabstraction, dʼun siècle lʼautre (Entretien avec Raphaël Bassan) par Rodolphe Olcèse / Born Blind par Hypolitte Oreille / Step across the border de Nicolas Humbert et Werbner Penzel : le noir et blanc comme écho plastique à la musique de Fred Frith par Gabrielle Reiner / Zorn Lemma, matrice des langages et défis à la mémoire par Raphaël Bassan / Le plateau, bordure, bord cadre par Marc Barbé / Dehors par Violeta Salvatierra / Les (més)aventures d'Ellie par Dominik Lange / Una playa o una mano abierta par / Violeta Salvatierra / Variations d'un infini turbulent (sur Limite de Mario Peixoto, Brésil 1930) par Gabriela Trujillo / En marge du cinéma : l'édition DVD par Cédric Lépine / Forest of bliss de Robert Gardner par Violeta Salvatierra / L'île aux paons de Philippe Poirier par Rodolphe Olcèse / Notes sur un film en devenir par Philippe Cote / Harun Farocki : exploration d'une frontière intransgressée entre œil et regard par Daphné Le Sergent /

[ETOILEMENTS - AUTEURS]

Marcel Mazé

Cinéaste distribué par le Collectif Jeune Cinéma (films au catalogue).

Né à BREST (Finistère, France) pendant les bombardements de la ville lors de la 2e guerre mondiale.

Etudes secondaires:
Lycée de L'Harteloire et Lycée de Kérichen à Brest (Bac. Sciences Expérimentales)

Etudes supérieures:
Maîtrise de Droit Public Paris - Sciences Po - Institut des Communautés Européennes.

Commissaire au Commerce Intérieur et aux Prix. Ministère des Finances.(2 ans)

AGENCE FRANCE PRESSE:
Entré en 1967 comme Chef Adjoint du Service Juridique, puis du Service du Personnel, puis Adjoint au Directeur de la Photo, puis
Chargé de la Coordination des Ventes France à la Direction Commerciale
jusqu'au 17 décembre 1997.

Parallèlement:

1969-1970 : Chargé de l'administration de la revue CINEMA 9 + quelques papiers. Puis,

FESTIVAL INTERNATIONAL du JEUNE CINEMA de HYERES (Var - France):
Co-sélectionneur en 1970, organise un hommage à Hyères en juin 1970 à Paris.
1971: CREATION de la section dite Cinéma de Demain qui deviendra la section CINEMA DIFFERENT.
En assure la sélection et programmation jusqu'à la fin du festival en 1983.

COLLECTIF JEUNE CINEMA:
En 1970 organise des projections sous ce sigle à Paris.
Puis, juridiquement, co-fondateur de la coopérative en 1971. Elu Président.
Co-organise et anime de nombreuses projections à Paris et dans le monde.
Participation à des colloques, des festivals, comme intervenant, programmateur ou juré.
De 2001à 2004, ré-élu Président du CJC- Nouveau Collectif Jeune Cinéma.

Réalise en 1980 un film: Focalises. Deux films actuellement en préparation.

D'UN CINEMA l'AUTRE (DCA) :
Co-fondateur et vice-président de cette association qui a organisé (1995-1998) des projections à Confluences dans le 20e arrdt de Paris.

FESTIVAL des CINEMAS DIFFERENTS de PARIS
Organise avec le Collectif Jeune Cinéma et DCA le 1er Festival: De Hyères à aujourd'hui en janvier 1999. A partir du second, Ils sont organisés par le Collectif avec des Cartes Blanches.
Le 6e festival du 7 au 12 décembre 2004,est en préparation.

ACTEUR dans les films de Stéphane MARTI:
Les Métaphores d'Alex (1999) ; Le Rituel de Fontainebleau (2000) ; Le Veau d' Or (2001)
Mira Corpora (2004). En préparation : Le Satyricon.

Organise, en août 1998, 99, 2000 Les Cinémas de Kerlouan pour Ménéham (Finistère Nord)


Textes publiés :

- La fondation du Festival des cinémas différents de Paris (supplément au n°5 d'étoilements / 10e anniversaire du festival des cinémas différents de Paris).

52 auteurs